FAQ
Index de l'article
FAQ
Quelle est la signification du mot photovoltaïque ?
Quelle est la durée du contrat signée avec SolarNet ?
Combien celà rapporte au propriétaire de la toiture ?
Quels engagements sont demandés au propriétaire de la toiture ?
Quelles sont les répercussions techniques sur une toiture ?
Quelles sont les règles d´urbanisme à respecter ?
Que signifie la prime d´intégration au bâti du tarif de revente ?
Combien de temps faut il pour réaliser une installation photovoltaïque ?
Quelles sont les zones géographiques intéressantes en France ?
Que signifie kWc (Kilowatt-crête) ?
Quelles sont les garanties de longévité de l´installation ?
Comment fonctionne une installation photovoltaïque raccordée au réseau ?
Qui réalise les installations ?
Quelle est la durée de vie d´un panneau photovoltaïque ?
Les modules photovoltaïques sont ils recyclables ?
Qu´est-ce qu´un capteur photovoltaïque amorphe utilisant une technologie couche mince ?
Un module photovoltaïque consomme t il plus d´énergie à produire qu´il n´en produira  lui-même?
Qu´est-ce qu´un panneau photovoltaïque monocristallin ?
Qu´est ce qu´un panneau photovoltaïque polycristallin ?
Que se passe-t-il quand le temps est nuageux ?
Que se passe t-il en cas de revente du bâtiment équipé d´une installation photovoltaïque ?
De fortes intempéries peuvent-elles détruire une installation photovoltaïque ?
A quoi sert un onduleur ?

Qu’est-ce qu’un capteur photovoltaïque amorphe utilisant une technologie couche mince ?

Les panneaux amorphes (ou micro-amorphe) sont constitués de silicium vaporisé sous vide, au cours de la phase Plasma, sur du verre flotté. La quantité de silicium consommée en phase de fabrication est de seulement 1% comparé aux panneaux photovoltaïques mono- ou polycristallins (lire les réponses aux questions suivantes). Ces panneaux sont donc les moins coûteux à l’heure actuelle, mais présentent un rendement plus faible que les autres types de panneaux photovoltaïques. Cependant, les panneaux amorphes présentent l’avantage non négligeable d’être actifs dans des conditions de luminosité diffuse (lever et coucher du soleil, temps nuageux ou légèrement ombragé)